Un OGM humain?

– Le Quotidien Jurassien, 28.05.2016

Non au diagnostic préimplantatoire! Étonnamment, la société ne veut pas de légumes génétiquement modifiés, leur culture en recherche est très réglementée. L’utilisation d’animaux transgéniques n’a cessé de défrayer les chroniques. Les humains n’en veulent pas! Alors allons-nous ouvrir cette porte pour les enfants? Non! Un interlocuteur me dit «mais il faut diminuer le nombre d’enfants handicapés». Je suis d’accord avec lui. Alors informons davantage sur les dégâts causés aux foetus par les cigarettes, l’alcool, le cannabis et de nombreux médicaments. Avec moi refusez les tests globaux de normalité appliqués à des dizaines de milliers d’embryons! Non à la sélection massive d’embryons sans soupçon de maladies héréditaires. Non à cette loi sur la procréation assistée.

MARC FRÜH, Lamboing